Principe de démocratie

Principe de démocratie

Chapo
La protection sociale ne se limite pas à une administration publique ou à une forme d'aide sociale pour les plus démunis. La protection sociale est un bien commun au coeur du contrat social.
Corps

Elle doit reposer sur deux éléments : d'un côté, une éducation citoyenne et une culture civique, et de l’autre, une des institutions démocratiques attentives à
l’expertise citoyenne.

Son importance et ses enjeux doivent être transmis et partagés par les citoyens de toute condition. Sans cette conscience partagée, les institutions fonctionneront toujours sur elles-mêmes et sans légitimité. Cette conscience partagée fonde le consentement aux règles de fonctionnement du système. Et l’engagement à le défendre.

De l'autre côté, la protection sociale doit reposer sur des institutions justes. Un nouveau paritarisme est à inventer, associant largement des savoirs citoyens, scientifiques, politiques, pédagogiques, syndicaux et techniques dans ses instances et son fonctionnement.
Dans cette optique, une attention particulière doit être portée à la représentation des personnes marginalisées (en situation de précarité, de handicap...). Cela ne doit pas se faire uniquement en offrant un strapontin à des « représentants de personnes en situation de pauvreté » lâchés seuls au milieu
d'un conseil d'administration. Cela suppose une stratégie de long terme partageant le pouvoir et les savoirs, clarifiant les responsabilités entre l’État et la Sécurité Sociale et soutenant l'organisation collective des personnes usagères de la protection sociale publique pour qu'elles défendent par elles-mêmes
leurs rêves, leurs intérêts et leurs droits.