« J’ai foi en nous. Nous préparons le terreau pour nos enfants »

Catégorie
Témoignage

« J’ai foi en nous. Nous préparons le terreau pour nos enfants »

Tags
Solidarité
Chapo
« Je m’appelle Vanessa. Je suis en invalidité depuis 2006. La protection sociale et moi, c’est donc une longue histoire. Elle fait partie de ma vie au quotidien. Sans elle, je ne serais plus là.
Corps

J’ai entendu parler du collectif il y a 3 ans maintenant par le biais de l’Accorderie de Chambéry. J’ai tout de suite accepté de faire partie de cette folle aventure. Les génies sont souvent pris pour des fous!

La protection sociale est un vaste sujet parfois difficile à appréhender, elle touche tant de domaines de notre vie. Et puis, il faut savoir rêver logique et donc en aborder chaque pan. Partir de nos vécus en tant que bénéficiaires, intégrer les personnes de l’administration, se confronter à la réalité économique… Comment rendre notre protection plus douce et plus juste? Et se poser sans cesse la question de ce qui est juste. Par exemple entre deux élèves : l’un travaille toute une semaine mais rend un devoir médiocre, l’autre y passe 2 heures, mais rend un devoir fabuleux. Qui mérite la meilleure note? 

Notre collectif, j’en suis sûre ira loin. Nous apprenons les uns des autres et accueillons avec passion et sérieux les acteurs et penseurs de la protection sociale, nous nous confrontons aux chiffres et à la réalité, quitte à bousculer et revoir notre façon de penser et nos projets. Chacun de nous prend nos carrefours de savoirs et nos séminaires très au sérieux, car nous souhaitons être crédibles pour le moment venu proposer un projet sérieux et réfléchi devant nos décideurs.

J’ai foi en nous. Peut-être ne verrons-nous pas nous-même notre travail devenir réalité – chacun sait que les processus législatifs peuvent être long – mais au moins préparons-nous le terreau pour nos enfants. »